les lettres hébraïques et l'univers dentaire - Michèle Caffin

Quel rapport y a t-il entre l’univers des dents et les lettres hébraïques ?

Notre alphabet vient du grec qui vient de l’hébreu. D’ailleurs alphabet vient de Aleph et Beth, les deux premières lettres hébraïques qui ouvrent la création du monde.

Les dents ont le langage pour vocation en premier, si nous considérons l’existence comme un fait qui va nous permettre d’exister, d’être. Les moyens pour y accéder sont bien sûr l’alimentation pour nourrir le corps, la relation aux autres pour partager dans les deux sens.

Les lettres hébraïques s’appuient sur une forme signifiante. Elles sont des portes sur un monde intérieur accessible par le Verbe.
Ce sont des mystères entre notre monde fini et infini.

La bouche est une ouverture entre notre monde intérieur défini, fermé, nos organes internes et le monde extérieur lui-même sans limites. Le souffle traverse la bouche dans les deux sens, intérieur et extérieur, inspir-expir.
Toute forme est issue d’une vibration, de même que chaque lettre hébraïque engendre une relation spécifique avec chaque partie du corps et finalement chaque dent.

Les minéraux

Les minéraux sont composés le plus souvent de l’association de plusieurs substances. Ils sont la part cristallisée de notre corps physique, terrestre.

Leur formation a nécessité le feu des éruptions volcaniques pendant les années de l’évolution de la terre. Pour exister sous sa forme actuelle, le minéral a traversé toutes les constellations zodiacales avec les cycles planétaire et solaire. Le minéral a une origine cosmique. Il a parcouru vingt cinq mille neuf cent vingt années (cycle solaire) pour se former. Il a traversé tout ce temps pour s’édifier. Nous l’avons intégré.
Le minéral est la substance qui contient la présence incarnée durable, dense, du principe créateur. Notre constitution osseuse témoigne de cette volonté spirituelle issue des étoiles et des planètes. Les dents en sont les témoins.

la mythologie

« La chair des dieux est notre propre chair et tous circulent en nous, comme ils circulent dans le ciel diurne ou nocturne. Les hommes ont donné aux étoiles les noms de leurs divinités et ce fut simplement peut-être dans l’espoir qu’en décelant dans les mouvements des astres l’organisation générale du monde, qu’ils parviendraient à découvrir la même rigueur et la même somptuosité dans leur propre organisation physique et nerveuse. » (source : Claude Mettra dans « Saturne ou l’herbe des âmes »).

La mythologie met en scène les planètes. Ces dernières ne sont pas que des corps physiques. Véritables vêtements d’entités, de puissances créatrices, elles-mêmes issues du feu originel, les planètes portent les noms des dieux des grands mythes gréco-romains.
Les dieux donnent un sens à nos actes, ce sont nos archétypes vivants, ils donnent de la Vie à la vie, de l’Esprit au quotidien, le spirituel peut s’incarner.

L’homme, futur dieu, crée par ses actes et exprime sa créativité par la parole. Celle-ci verbalise les forces créatrices que seul, l’homme est destiné à manifester.

Chaque dent fait résonner les voyelles et les consonnes. Les dents font le lien entre l’immatériel et le matériel, entre la pensée créatrice et la réalisation concrète.

M.C.

  1. 21 mars 2017

    Bonjour Michèle
    je n’avais jamais imaginé de rapport entre les dents et les lettres hébraïques !!
    Il est vrai qu’au début de la création, il y eu le VERBE ! et le verbe/son passe par les dents comme vous le dites si justement : )
    Passionnant !

    • 13 avril 2017

      Babeth
      Ravi que cet article vous ait inspiré. Ces rapports entre les animaux et les hommes m’inspirent tous les jours ! : )

Rédiger un commentaire :

*

Votre adresse email est confidentielle et n'apparaîtra pas sur ce site.

© 2016 - 2017 SELARL Caffin Michèle - Tous droits réservés

Site créé par CGC studio