Quel est le point commun entre la Vénus de Botticelli et une belle dent ? - Michèle Caffin

La Vénus de Botticelli exprime la beauté féminine, son mystère. Elle est l’inconnue traversée par les forces de vie, qui peut enfanter la vie. Telle une porte ouverte entre ciel et Terre, elle est Force émanante du monde humide de la mer, elle flotte, au dessus des eaux, elle n’est pas encore de ce monde, les pieds posés dans un coquillage. Celui-ci va accompagner les pèlerins en quête de Dieu sur la route de St Jacques de Compostelle. Elle symbolise la beauté parfaite, car les lois du ciel sont les siennes.

De leur côté, nos dents sont aussi liées aux lois cosmiques puisqu’elles sont générées par le produit de la mer : le calcium.

Le calcium, constituant majeur de notre squelette.

Le calcaire ne représente que 4% de la croûte terrestre mais 98,5% dans le corps humain. Il est l’élément constituant majeur de notre squelette.

Le Calcium des animaux marins recèle une intelligence cosmique

Du point de vue paléontologique, il provient d’êtres vivants, d’animaux marins, de coquillages, de coraux, d’huîtres descendus au fond de la mer. Pour conserver une mobilité les animaux marins, le crabe, les moules, les huitres, les escargots, les coraux, etc. repoussent le calcaire à l’extérieur, et forment des carapaces. Ils expriment ainsi une indépendance par rapport à l’environnement. Puis peu à peu, les poissons tels les seiches développent un squelette à l’intérieur du corps et ensuite de fines parties se dirigent vers l’extérieur. Par la suite, le squelette acquiert une mobilité grâce aux articulations, puis la tête se développe et ensuite le bassin.

Chez les vertébrés, le squelette intérieur est en rapport étroit avec le système nerveux. Le carbonate de calcium et le phosphate de calcium, constituant la colonne vertébrale entre autres, se répartissent différemment suivant l’évolution du système nerveux.

Chez les animaux dont le système nerveux est peu développé, la carapace est composée de carbonate de calcium. Chez les animaux vertébrés dont le système nerveux est plus développé le squelette est composé davantage de phosphate de calcium

Nous avons besoin du calcaire pour être debout, parler et créer.

Les poissons n’ont pas de paupières de ce fait, ils voient tout, mais… ne parlent pas. Ils sont la connaissance, n’ayant pas de « Moi », ils n’ont rien, ne possèdent rien, en contrepartie « ils Sont ». Cette connaissance inconsciente, ce « Je Suis » est présent au plus profond de notre structure osseuse constituée de calcium ce qui nous permet de nous ériger debout, de parler, de créer.

Le crâne osseux, formé de calcium, semble, par sa constitution ronde, plus apparentée à la Terre que le reste du corps. Et pourtant, il est placé à la plus grande distance du sol, au sommet du corps. Sa forme évoque celle de la voûte céleste, dont il pourrait être le reflet. Ainsi, l’homme, par sa position verticale acquise, a vaincu les forces de la pesanteur terrestre, grâce au calcaire, pour se tourner vers les forces célestes.

Lorsque le calcaire se transforme en lumière.

Le calcaire peut retourner dans la croûte terrestre se soumettre au feu et resurgir en marbre. Il est utilisé dans la construction des colonnes des temples pour la lumière qu’il réfléchit. Le calcaire dressé vers le haut est ancré dans le bas.

Le calcaire des animaux marins devient alors lumière rayonnante grâce au marbre. La surface blanche repousse la lumière, elle ne peut pas l’absorber, celle-ci se convertit en chaleur et, de ce fait, retourne à la pesanteur. Ces directions verticales : le marbre et horizontales le dépôt dans les océans, soulignent toute la force du calcaire.

Le fait de se déposer au fond des océans donne au calcaire une information correspondant à la pesanteur. Chez les végétaux, il se dépose dans l’écorce, à la périphérie. Chez l’homme, il pénètre à l’intérieur, entrainant un durcissement visible dans les os. De façon concomitante, il amène un froid qui va chasser la chaleur engendrée par le système métabolique.

Le calcaire calme les états inflammatoires et émotionnels en bouche

Dans les processus nutritifs, le calcaire ne durcit pas mais calme les excès, l’excitabilité, en gardant la tonicité. L’angoisse et la peur engendrent une volonté démesurée calmée par l’apport de calcium. Un enfant agité manque peut-être de calcium.
En le mobilisant, le calcium va calmer les influx nerveux et stabiliser ces pensées qui obscurcissent le domaine psycho-émotionnel.

L’émotionnel, l’inconscient mobilisent le calcium. Le stress entraîne une série de réactions hormonales qui aboutit à une déminéralisation des cartilages et des os. Les maladies parodontales, l’alimentation et le stress manifestent ce double aspect : l’inflammation, puis la déminéralisation.

L’os alvéolaire se détruit, la dent se mobilise puis s’éjecte. La plupart du temps, la dent est saine. Elle quitte son propriétaire s’il n’arrive plus à assimiler à l’intérieur de lui (l’os, structure intérieure) ce qui ressort de son vécu (le sang, véhicule des informations venues aussi bien de l’extérieur du corps que de l’intérieur).

Si le mode de pensée ne s’élabore pas en plongeant à l’intérieur de soi, en s’appuyant sur le ressenti, il s’ensuit un processus de durcissement dans le domaine psycho-spirituel, une pensée principalement rigide.

La forme de nos os est-elle liée au Cosmos ?

La forme des os fait intervenir des paramètres, qui ne sont pas forcément dus à la génétique, ni à l’histoire personnelle, mais à notre relation avec le cosmos.
La composition chimique de ces éléments, sont porteur de processus, engendrés par une intelligence reçue par les animaux marins, nous intégrons ces données avec un niveau de conscience plus élevé.

Le calcium est associé au carbone : carbonate de calcium, au phosphore: phosphate de calcium. Par sa présence physicochimique dans le sang, le calcium participe à notre vie matérielle et psychique.

La Vénus semble surgir des profondeurs de la mer, ses pieds sont posés comme nourris par le calcaire du coquillage. Elle exprime la force du calcaire, cette vie contenue depuis les coquillages jusque dans nos os, notre système neveux, les neurones du cerveau.

La Vénus de Botticelli exprime aussi le féminin, la partie intime, non visible, l’inconscient, le spirituel, appelé les eaux intérieures. Le calcium nous fait passer de l’inconscient au conscient, en solidifiant nos structures physiques, nos structures psychiques s’éclairent. Grâce à lui nous nous tenons debout, l’œil reçoit la lumière, notre intelligence peut se développer.

Le tissu dentaire formé de cette substance peut partager avec la Vénus de Botticelli ces qualités particulières de calcium.

M.C.

N.B. : Le Calcium est un élément de la table de Mendeleïev , il ne se trouve jamais à l’état pur. Il est toujours associé à d’autres éléments et donne des carbonates, phosphates, composants de nos os.

cf. le livre  « Bases pour une chimie phénoménologique » de Frits H. Julius

  1. 24 février 2018

    Merci Michèle de cet article si inspiré!
    Qui aurait pu sonder la richesse du calcium et ses implications dans le corps humain mais aussi dans le cosmos !! Passionnant !
    Adèle

    • 25 février 2018

      je suis heureuse d’avoir partagé avec vous ce calcaire qui nous porte physiquement et spirituellement;
      Michele

Rédiger un commentaire :

*

Votre adresse email est confidentielle et n'apparaîtra pas sur ce site.

douze − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2016 - 2017 SELARL Caffin Michèle - Tous droits réservés

Site créé par CGC studio